Vous êtes ici : Accueil > Enseignements > Langues vivantes > Allemand > Allemand
Publié : 28 mars

Allemand

L’ALLEMAND : UN PASSEPORT POUR L’AVENIR

DES CHIFFRES CONVAINCANTS

Parlé par plus de 120 millions de personnes, l’allemand est de loin la langue la plus utilisée au sein de l’Union Européenne, de même qu’en Europe centrale et en Europe de l’Est. L’Allemagne, avec ses 83 millions d’habitants, est la première puissance économique de l’Europe, la troisième du monde derrière les Etats-Unis et le Japon. Elle est, de plus, le premier partenaire économique de la France. Autant dire que la connaissance de l’allemand est aujourd’hui un atout.

L’ALLEMAND : LIEN NATUREL ENTRE L’EST ET L’OUEST

L’élargissement progressif de l‘Europe n’a fait qu’accroître la puissance économique de l’Allemagne. Celle-ci est devenue, en tant qu’épicentre de l’Europe sur le plan géographique, le carrefour obligé des activités économiques. Le rôle de l’allemand, lien naturel et incontournable entre l’Est et l’Ouest, s’en est évidemment trouvé renforcé.

REPONDRE A L’ATTENTE DES ENTREPRISES

Sur le plan professionnel, il n’est plus possible de se distinguer par la connaissance de l’anglais. Le profil de tout demandeur d’emploi n’est intéressant pour une entreprise que dans la mesure où il maîtrise au moins une autre langue, celle d’un grand partenaire économique, de préférence celle du plus grand, à savoir l’allemand.

L’ALLEMAND EST UNE LANGUE ACCESSIBLE

Le vocabulaire allemand présente l’avantage de comporter un nombre restreint d’éléments de base qui se combinent d’une façon simple et rigoureuse. En ce qui concerne la grammaire, le système est très cohérent.

APPRENDRE L’ALLEMAND POUR PROGRESSER EN FRANÇAIS

Lorsqu’il apprend l’allemand, l’élève s’approprie progressivement des moyens linguistiques que le professeur lui demande d’observer ensuite pour en décrire le fonctionnement. A l’issue de cette phase, l’élève est toujours invité à comparer les mécanismes de la langue qu’il apprend à ceux du français, ce qui lui donne l’occasion de revoir et de consolider ses acquis ou de combler ses lacunes. Cet apprentissage comparatif lui donne, pour l’allemand comme pour le français, des éclairages à distance qui lui permettent de progresser.

CONCLUSION

Il ne suffit pas de dire aux jeunes d’aujourd’hui qu’ils ont tout intérêt à apprendre l’allemand pour bien se préparer au monde qui les attend. Il faut qu’ils sachent que cet apprentissage leur procurera le plus souvent beaucoup de plaisir.

D. SALMON
Professeur agrégé d’allemand
Collège Olivier de Serres

L’ALLEMAND, UN ATOUT POUR DES CARRIÈRES ET DES MÉTIERS EN EUROPE

Le saviez-vous ?

La France et l’Allemagne sont l’une pour l’autre le premier partenaire économique. 2700 entreprises allemandes sont implantées en France et 1400 entreprises françaises en Allemagne.

Dans le 91 :

-  152 entreprises importent de l’Allemagne
-  104 entreprises exportent vers l’Allemagne
-  23 entreprises font de l’export et de l’import avec l’Allemagne

En France, l’allemand est la deuxième langue la plus utilisée à l’exportation, derrière l’anglais. Aussi, sa connaissance constitue-t-elle un atout décisif pour tout jeune Français sur le marché du travail européen.

L’allemand, ça paye...